Publié par Laisser un commentaire

Obstacles

  • Si le substrat est trop humide, la graine peut moisir
  • Si le substrat est trop sec, même pour peu de temps, le processus de germination peut être interrompu et certaines graines ne reprennent pas le processus lorsque le substrat redevient assez humide
  • Les températures que nous avons indiquées sont des valeurs empiriques, mais les graines réagissent quand même individuellement et sont sensibles à des variations de température
  • Les durées de germination que nous avons indiquées sont également des valeurs empiriques moyennes et ne doivent pas être interprétées de façon trop restrictive. Il y a parfois des retards importants dans la nature aussi, donc la germination peut arriver très, très tard.
  • Et évidemment, il peut aussi arriver que la capacité germinative de la semence ne corresponde pas aux taux donnés par nos collecteurs. Nous nous sommes engagés à exclure ces problèmes avec nos propres essais.
Publié par Laisser un commentaire

Pourquoi la main verte a besoin de temps et d‘expérience

En général, Mère Nature est extrêmement dépensière en termes de nombre de graines produites par an et si toutes ces graines germaient, il n‘y aurait plus de place pour plus de personnes sur cette planète. La production abondante de graines est évidemment dûe aux circonstances qui font que seulement une petite partie des graines réussisse à germer et / ou devient une plante forte. Vous et nous cherchons à augmenter le taux de succès considérablement avec un environnement de culture optimal et avec quelques conseils utiles sur nos cartes de graines, mais nous ne pouvons pas garantir un taux de succès de 100%, et parfois, aucune graine ne germe. Les jardiniers professionnels savent que le chemin de la main verte contient beaucoup d’échecs, mais ne se laissent pas dissuader ; ils cherchent à renforcer leur succès par de nouvelles variantes pour la culture. Ci-dessous, nous avons compilé les obstacles les pIus importants qui peuvent compliquer ou ralentir le succès. On accorde une grande importance au mot “trop“. Comment définit-on trop humide ou trop sec ? On ne le définit même pas ! C’est une valeur pratique qui doit grandir comme vos semis.

Publié par Laisser un commentaire

Mieux que de lutter est de prévenir !

Pulvérisez de l’eau sur les feuilles et la surface avec un bouillon de légumes, par exemple. Mettez 100 g d’herbes fraîches quelconques dans 1 L d’eau et laissez reposer pendant 24 heures. Après une demi-heure, laissez bouillir et refroidir et passez au tamis. Diluez ce bouillon avec 2 L d’eau et mettez-le dans un vaporisateur. Comme ça, vous pouvez maintenant protéger vos plantes vertes et fleurissantes en grande partie. L’eau stagnante pose un autre problème. Les pointes de feuilles deviennent marron, les feuilles flétrissent ou tombent. La meilleure prévention contre les pieds mouillés et un bon drainage et des trous de drainage dans le récipient. Vous pouvez épandre de l’argile soufflée ou expansée à quelques centimètres de haut sur le fond. Comme ça, l’eau peut passer par les racines.

Publié par Laisser un commentaire

Protection des plantes

La plupart des parasites, comme la mouche blanche, les araignées rouges, l’acarien rouge, les pucerons, et les cochenilles apparaissent lorsque l’air intérieur est trop sec. Dans ce cas, il faut soit aérer plus souvent, soit pulvériser de l’eau les feuilles des plantes pour augmenter l’humidité de l’air. Cette méthode et très efficace. Il y a d’autres plantes que les parasites évitent ou que ces plantes chassent (comme le nicandre blue / Nicandra physalodes, par exemple). Vous pouvez mettre ces espèces entre vos autres plantes. Pour les plantes à croissance rapide, vous pouvez éloigner les parasites en taillant la plante. Elle croît rapidement et il ne faut pas utiliser des méthodes de protection coûteuses.

Publié par Laisser un commentaire

Hivernage

Pour l’hivernage, il est important que votre plante ne reçoive pas d’engrais pendant ce temps-là et il est essentiel qu’elle reçoive moins d‘eau. Certaines espèces perdent leurs feuilles et peuvent hiverner au froid et dans un endroit sombre. Par contre, d’autres espèces ont besoin de lumière et d’un peu de chaleur. Cependant, toute plante ne doit pas croître pendant l’hiver, car sinon, des petits bourgeons se forment et ils peuvent atrophier. Même les plantes typiques, qui prospèrent dans leur habitat toute l’année, arrêtent de pousser toutes seules, car les températures sont inférieures et il y a moins de lumière en hiver.

Publié par Laisser un commentaire

Alimentation / Fertilisation

L’engraissement joue un rôle très important dans l’entretien de la plante. Si vos plantes ne se développent pas comme vous souhaitez ou fleurissent faiblement, c’est souvent parce qu’il leur manque les nutriments. Les plantes à croissance rapide et à floraison abondante ont besoin de beaucoup de nutriments spéciaux. Nous conseillons de l‘engrais liquide pour l’approvisionnement, car les plantes auront les nutriments à leur disposition et la distribution dans l’eau d’arrosage permet une répartition plus uniforme qu’avec de l’engrais granulaire. L’engrais liquide contient des substances minérales avec un rapport équilibré. On voit qu’il s‘agit de sels dissous lorsque l’humidité s’assèche. Les minéraux qui contiennent de l’azote (N), du phosphore (P), ou du potasssium (K) sont particulièrement importants pour les plantes. Pour cette raison, on parle d’engrais NPK. La proportion des trois composants principaux sont souvent donnés en %. Les minéraux doivent être absorbés par les plantes avec l’eau du sol. Ils sont utilisés avec les matières premières de la photosynthèse, pour constuire les liens divers qui composent les plantes, et donc les hommes et les animaux. Un approvisionnement suffisant en substances minérales est une condition préalable pour avoir une plante saine. Pour cette raison, vous devez engraisser vos plantes selon les indications données sur les paquets graines. Sans engrais, les plantes dans de la terre pauvre en minéraux montrent rapidement des symptômes de carence. Par exemple, on peut reconnaître un manque d’azote par le changement de couleur des feuilles d’un vert foncé à un jaune, surtout dans le cas des feuilles plus anciennes. Comme le besoin en nutriments de chaque plante est différent, il y a des engrais en plus des engrais généraux, comme l’engrais pour plantes en pot et l’engrais spécial: Engrais pour plantes en pot : Les plantes en pot et en seau ont des exigences élevées en ce qui concerne l’approvisionnement en nutriments, car les nutriments sont consommés plus rapidement dans les récipients que dans le sol. Il faut donc un engraissement suffisant pour une floraison abondante et une croissance saine. Engrais pour palmiers : Les amateurs de palmiers aiment voir leurs plantes pousser rapidement. Les palmiers on tun besoin de nutriments plus élevé pour créer de nouvelles feuilles, de nouvelles fleurs, et de nouvelles racines. L’engrais liquide garantit que les nutriments arrivent directement aux racines avec l’eau d’arrosage. Engrais ferreux : La coloration jaune / blanche des feuilles (jaunissement des feuilles / chlorose) est dûe à un manque de fer. Le fer, qui est nécessaire pour la production de chlorophylle, n’est plus accessible à la plante. L’engrais ferreux est un engrais liquide très efficace et très bien tolérée par les plantes. Engrais pour conifères / séquoias : Un engrais spécial liquide pour conifères, séquoias, araucariens, pins jaunes, etc.. Les nutriments inversent le brunissement des aiguilles. C’est très utile pour la transportation en printemps et en automne. L’engrais complet liquide agit directement sur les aiguilles et les racines.

Publié par Laisser un commentaire

Repiquer à l‘extérieur

Pour les plantes qui peuvent être entretenues en plein air lorsqu’il fait plus froid, vous devez respecter quelques précautions pour ne pas compromettre votre succès. Les jeunes plantes dans la chambre doivent d’abord être préparées à l’emplacement en plein air, c’est à dire qu’elles doivent être endurcies. Pour ce faire, elles sont mises dans un endroit ombragé mais lumineux et protégé du vent pour environ une semaine. Les plantes sont plus stables et les feuilles développent une cuticule (une couche de protection sur la surface) qui les protègent aussi des rayons UV en plein air. Si vous plantez votre plante d’une chambre directement dans un endroit en plein soleil, il faudra s’attendre à ce que les feuilles et les tiges subissent des dégâtsmmages dûs aux rayons UV, comme une sorte de coup de soleil. Si des températures inférieures à +8°C s’annoncent, il est conseillé de ramener les plantes à la maison la nuit.

Publié par Laisser un commentaire

Rempoter

Il faut rempoter les plantes seulement après que les racines pénètrent l’ancien pot et par conséquent, que le pot devient trop petit. Vous le remarquerez parce que vous devrez arroser la plante beaucoup plus que d’habitude, car il n’y a plus assez d’eau dans le pot pour garder la terre humide. Choisissez un nouveau pot de deux à trois tailles de plus que l’ancien. Pour les palmier, le récipient doit être plus haut que large, car les racines vont en profondeur. En cas de croissance normale, le rempotage doit se faire tous les 2-3 ans. Les racines de certaines plantes sont particulièrement sensibles (ex : palmiers), donc ne détachez pas trop de racines. N’engraissez pas la plante 2 à 3 semaines après le rempotage.

Publié par Laisser un commentaire

La fonte des semis

La joie des premiers semis peut vite être freinée lorsqu‘ils chutent pour aucune raison visible. La plupart du temps, c’est à cause de graines trop denses dont les racines entravent la chaleur du sol, la terre humide, et une forte humidité de l’air, donc tout ce qu’il faut pour la culture. Vous pouvez prévenir ceci en gardant la terre un peu plus sèche après la germination, en aérant le récipient de temps en temps et / ou en utilisant quelque chose pour renforcer les racines.

Publié par Laisser un commentaire

La germination des graines

Selon la plante, il faut attendre seulement quelques jours, parfois quelques mois jusqu’à ce que les plantes naissent à partir des graines et que les feuillets embryonnaires se développent. Parfois, elles poussent l’enveloppe de la graine par la terre, puis se retirent de celle-ci. Les premières vraies feuilles, dites primaires, se trouvent entre les feuillets embryonnaires. La vitesse de croissance d‘une plante dépend de certains facteurs. La plantule pousse d’abord grâce aux nutriments stockés dans la graine qui sont transportés aux parties croissantes et qui sont utilisés pour la construction de la plante. Une grosse graine contient beaucoup de nutriments. La plantule sera grande dès le départ. Lorsque les feuillets embryonnaires ont poussé, la lumière, la température, et l’approvisionnement en eau jouent un grand rôle dans la croissance de la plante. Bien que ceci se déroule tellement lentement que l’on ne peut pas l‘observer directement, on peut mesurer des croissances considérables.